Menu

Connexion

Une sélection des livres de la bibliothèque...

Documents ostéopathiques

Anatomie, Genou, Brookes'Symphonies, Thorax, Rachis, etc.

En savoir plus ...

La formation continue

DU, Congrès, Mises au point, La recherche, etc.

En savoir plus ...

Articles, Mémoires & Thèses

Les Articles, Mémoires et Thèses en ostéopathie

En savoir plus...

Vous nous avez vu...

site logo petit

Ils vous verront...

Cliquez sur l'image pour nous contacter...

 

seropp 2017

Influence de l'environnement de l'enfant sur son développement : Sensorialité, Affectivité, Cognition

Sous la présidence de Sophie Marinopoulos

Vendredi 20 janvier 2017 Maison de la Chimie - 28 rue Saint Dominique 75007 Paris

Modérateurs : Jean Berthet, Frédéric Chaligne

Ouverture du symposium: Roselyne LALAUZE-POL, Présidente de la SEROPP.seropp salle1

Dr Laurence CARPENTIER, Pédopsychiatre, Médecin chef de secteur, Pôle guidance infantile, ARSEAA. Toulouse. Repérage des problématiques d'attachement lors dune consultation avec un très jeune enfant. Echelle de Massie Campbell.

Résumé
L’attachement est la capacité de l’enfant à solliciter sa figure d’attachement dans les situations de stress, mais aussi à partir de cette base de sécurité à explorer le monde.
L’attachement sécure a une valeur prédictive pour le développement cognitif, émotionnel et social. C’est un facteur de protection sur le développement d’une psychopathologie ultérieure.
Chez les enfants prématurés, un lien a été établi entre la qualité de l’attachement et leur évolution, même somatique.
Le repérage des formes d’attachement problématique est donc essentielle pour mettre en œuvre des aides ajustées et favoriser le devenir des jeunes enfants.
La grille de Massie Campbell, ou échelle APS (Attachement Pendant le Stress), permet par l’observation des comportements de la mère ou de l’enfant, lors d’un examen pédiatrique ou autres situations stressantes, de repérer les indicateurs témoignant d’attachement insécure.

Sophie MARINOPOULOS, Psychologue clinicienne, Psychanalyste, Fondatrice et Présidente de l'association pour la Prévention et la Promotion de la Santé Psychique et du lieu d'accueil « Les pâtes au beurre », Nantes. Le temps du dialogue ludique avec le bébé

Résumé
« Le temps du dialogue ludique avec le bébé »
L’enfant joue, non pas pour s’occuper, mais pour comprendre le monde qui l’entoure et l’interpréter. Entrer en relation par le jeu avec l’enfant c’est venir à sa rencontre, c’est le reconnaitre comme un interlocuteur à part entière et lui proposer d’engager un dialogue qui prendra sens dans la rencontre corporelle, sensorielle, posturale, émotionnelle, langagière. L’instauration de l’appareil psychique du bébé se fait dans des liens complexes avec des adultes attentifs à ses besoins et capables de répondre à ses sollicitations ludiques pour communiquer avec lui. Le corps du bébé tel un équivalent psychique occupera une place centrale dans cette rencontre humaine.

Roselyne LALAUZE-POL, Ostéopathe DO, attachée au service de la douleur et des soins palliatifs et service de chirurgie maxillo-faciale du CHU Robert Debré, Paris, membre du Réseau de Santé Périnatal Parisien : « Sensori-motricité, le jeu : partenaire et témoin au cours  de la consultation ostéopathique ».

Résumé
La main ostéopathique mobilise les tissus. En 2009, la mécano-transduction est définie dans Nature Reviews Molecular Cells Biology 10,1 2009 par la phrase suivante : « Les cellules ressentent leur environnement en 3 dimensions... Ce retour sensitivo-mécanique module la fonction cellulaire (prolifération, différenciation, migration et apoptose) ce qui est crucial pour le développement des organes et l'homéostasie ». Cette phrase peut définir à elle seule l'acte ostéopathique.
La consultation ostéopathique pédiatrique dure une quarantaine de minutes à une heure, le jeu peut détourner l'attention de l'enfant. C'est parfois une dérivation du geste thérapeutique algique dans les consultations du Centre d'Evaluation et de Traitement de la Douleur. Il est d'une grande aide dans l'hypno-analgésie. Au cours de la consultation, la manipulation des jouets montre le niveau de développement psychomoteur de l'enfant. Lorsque l'opposition du pouce n'est pas acquise, la manipulation n'est pas aisée, l'enfant demande de l'aide, détourne facilement son attention, se désintéresse souvent du jeu, ou passe d'un jeu à l'autre.
Chez nombre de nouveau-nés et de nourrissons, lorsqu' unilatéralement les régions coronale et ptérique sont mobilisées, il est possible d'observer de manière concomitante une ouverture de la main opposée. L'activation suturale permet fréquemment une meilleure habileté du jeune enfant.
Lorsque la « motricité est libérée » comme l'a défini Albert Grenier, ou plutôt facilitée dans le cadre de la consultation ostéopathique pédiatrique, les capacités de l'enfant sont optimisées. La manipulation des jouets devient fluide et aisée, l'enfant a du plaisir, gagne en confiance en soi, acquiert de l'indépendance et gagne en stabilité. Ce qui lui permet de communiquer plus facilement avec son entourage. Dans les possibles explications, la mécano-transduction induite manuellement pourrait modifier la vascularisation des tissus sous-jacents, comme le supposait AT Still et autoriser une réponse neurologique adaptée.

Pr Pierre KUHN, Pédiatre, Médecine et Réanimation du nouveau-né, CHU (Université de Strasbourg), Institut de Neurosciences Cellulaires et Intégratives (CNRS).

Résumé
Neurosciences Cellulaires et Intégratives (CNRS).
Environnement, sensorialité et neuroprotection : des neurosciences aux soins des nouveau-nés vulnérables
Les données issues de la recherche en neurosciences notamment sur la sensorialité du nouveau-né ont permis d’éclairer les réflexions des professionnels sur l’environnement des nouveau-nés hospitalisés. Les enfants prématurés sont équipés pour percevoir leur environnement à l’hôpital. Ils sont sensibles à cet environnement qui peut influer sur leur bien être et leur développement neurosensoriel. Concilier les soins techniques nécessaires à la survie de l’enfant et l’adaptation de l’environnement à ses capacités et attentes sensorielles est l’enjeux des soins de développement centrés sur la famille. Ils reposent sur:
– la préservation de l’accès précoce et prolongé aux signaux sensoriels d’origine maternelle, familiale.
– la protection de l’enfant des stimulations délétères liées à l’hôpital
– le soutien de chaque enfant dans son développement et les liens avec ses parents
Ces mesures d' »environmental neonatology » permettent non seulement une réelle neuro-protection de l’enfant et sont aussi garantes d’une bientraitance hospitalière et d’une humanisation accrue des soins délivrées aux plus vulnérables de nos patients.

Pr. Alain BERTHOZ, Ingénieur et Neurophysiologiste, Professeur honoraire au Collège de France, Directeur du laboratoire de physiologie de la perception et de l’action Collège de France/CNRS, Paris: « Le développement et la pathologie des fonctions visuo-spatiales : implications pour la différence entre sympathie et empathie ».

Professeur Honoraire au Collège de France. Ingénieur Civil des Mines, Licencié en Psychologie et Docteur es Sciences en Biomécanique et en Neurosciences. Chercheur au CNRS avant d'être élu au Collège de France en 1993. Il a dirigé le Laboratoire de Physiologie de la Perception et de l'action CNRS/Collège de France. Son oeuvre scientifique (près de 300 articles) est très variée. C'est un expert sur la physiologie des grands systèmes sensorimoteurs avec une compétence particulière concernant le système vestibulaire, les bases neurales du regard et de la marche, et les bases neurales du traitement et de la mémoire de l'espace au cours de la navigation. Ses méthodes utilisent aussi bien la psychologie expérimentale que l'imagerie cérébrale (IRM, EEG, MEG). Il coopère avec des hôpitaux à Paris, Pise, Rome, pour élaborer des méthodes de rééducation des déficits perceptifs et moteurs chez l'adulte et l'enfant ayant des pathologies neurologiques et psychiatriques. Il travaille avec des roboticiens sur les robots humanoïdes. Il a dirigé de nombreuses expériences à bord des stations spatiales.
Il a reçu plusieurs prix internationaux. Il est membre de l'Académie des Sciences et de l'Académie des Technologies ainsi que de plusieurs Académies étrangères (Académie américaine des Arts et des Sciences, Académies de Médecine de Bruxelles et de Bulgarie). Médaille d'or de la Société Arts et Sciences. Il est officier de l'Ordre de la Légion d'Honneur et de l'Ordre du Mérite. Il est commandeur de l'Ordre du Mérite de la République Italienne.

Dr Jean DECETY, Professeur de psychologie et de psychiatrie à l’Université de Chicago, Directeur du Child Neurosuite : « Bases biologiques de la socialité chez l’enfant ».

Résumé
Homo Sapiens est une espèce ultrasociale. Nous sommes programmés pour coopérer avec d’autres individus non reliés génétiquement. Les comportements prosociaux sont des produits de la sélection naturelle, des adaptations biologiques nécessaires à la vie en groupe qui émergent très tôt au cours de l’ontogenèse. Les enfants sont intrinsèquement motivés à interagir avec les autres, à coopérer et à les aider. Ils naissent préparés à l’acquisition de la morale et des normes sociales. A partir de la fin de la deuxième année, ils favorisent les membres de leur groupe (par rapport aux étrangers), surtout lorsque les ressources sont limitées.
La sélectivité des comportements prosociaux deviendra plus sophistiquée avec l’âge lorsque de nouveaux moyens d’évaluation cognitifs et sociaux se développent. Les défis qui nous attendent sont de caractériser le rôle des tendances sociales et affiliatives fondamentales des nourrissons dans la genèse des comportements prosociaux, d’identifier les mécanismes généraux et spécifiques de socialisation dans leur émergence et leur croissance rapide. Pour comprendre le développement de la socialité, il est nécessaire de prendre en compte des niveaux d’organisations multiples dans une perspective pluridisciplinaire incluant les théories de l’évolution, la psychologie du développement, les neurosciences et l’économie comportementale.

Dr Sylvie VIAUX SAVELON, Pédopsychiatre, Service de psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, CHU Pitié Salpêtrière, PARIS : « L’Echelle ADBB – dépistage du retrait relationnel du nourrisson »

Résumé
Le retrait relationnel du nourrisson est un concept bien connu dans la littérature  (Spitz, Fraiberg, Bowlby) et un signe majeur d’un trouble de la capacité mutuelle d’adaptation.
Il s’observe dès le début de la vie et ne peut jamais être considéré comme normal lorsqu’il est durable. Son lien avec des troubles du développement est démontré dans de nombreuses études. Or  il existe peu d’échelle de dépistage concernant le bébé et le nourrisson,
L’ADBB (Alarm Distress Baby), construite par A. Guedeney (2001), validée de manière interculturelle et dans de nombreux setting est un outil de dépistage précieux du retrait relationnel, accessible à tous les professionnels travaillant en périnatalité. 

Laurence THOMAS, Ostéopathe DO, Paris « Alliance du traitement ostéopathie-hypnose dans la prise en charge de la douleur du jeune enfant ».

Résumé
Alliance du traitement ostéopathie-hypnose, la prise en charge de la douleur du jeune enfant.
Au Centre d'Evaluation et de Traitement de la Douleur au CHU Robert Debré-Paris, nous accueillons des enfants douloureux chroniques en grande souffrance physique et psychique, bien souvent réticents à tout acte thérapeutique.
L'approche par l'hypnose permet de voyager entre l'imaginaire et la réalité, de créer une bulle magique où le temps et la douleur n'ont plus d'espace.
Trop occupés à vivre des histoires magiques dont ils sont les héros, les enfants en oublient les actes ostéopathiques qui se mélangent à leurs aventures fantastiques. Leur douleur et leurs peurs régressent au-delà même de la consultation.
Ces consultations sont en collaboration avec le médecin de la douleur Dr Sophie Dugué et une psychologue hypno-thérapeute. Ce trio nous permet de prendre en charge la douleur de l'enfant dans sa globalité : sensorielle et émotionnelle.

Dr Michel LACROIX, Docteur en Chirurgie dentaire, Orthodontiste pédiatrique, Orthoglobal Lausanne « Sensorialité: mise en place  des boucles neuromotrices oro-faciales fondamentales ».

Résumé
Sensorialité: mise en place des boucles neuromotrices oro-faciales fondamentales
Avec une expérience de 40 ans d'exercice et de recherche clinique en orthodontie précoce (avant 6 ans)
   - associée à une synthèse des travaux des 20 dernières années, provenant de 3 sources transdisciplinaires : psychologie — neurosciences — neuro-embryologie crânio-faciale,
   - associée à l'apprentissage du bilan sensorimoteur précoce de Bullinger,
Le Dr. M. Lacroix nous emmène à la source des déséquilibres sensoritoniques qui conditionnent nombre de problèmes orthodontiques ou occlusaux, en particulier au moment crucial du passage à la verticale, pendant la première année.
C'est pendant ces étapes développementales que la connection des 3 boucles oro-faciales doit se faire en bon équilibre, sans perturbation pour une engrammation neurale correcte : la langue contre la palais — les lèvres bien jointes ensemble (surtout pendant le sommeil nocturne) — et les premières dents antérieures (incisives) en contact équilibré.

Monia CHAIEB, Séverine LAMBERT, Ostéopathes DO, attachées au service de chirurgie maxillo-faciale du CHU Robert Debré, Paris, membres du Réseau de Santé Périnatal Parisien:  « ‘Réveil’ des boucles sensorimotrices par la prise en charge d’une hypotonie labiale ».

Elles valident ensemble le DU de Psychologie et Psychopathologie de la périnatalité et du très jeune enfant.
Monia Chaieb est consultante à la maternité des Lilas, Paris
Séverine Lambert est formatrice en France et au Canada au sein d'OPP Formation et a validé le DU Perception, Action et troubles des apprentissages.

Résumé
Réveil des boucles sensorimotrices par la prise en charge ostéopathique d'une incompétence labiale.
L'hypotonie de l'enfant est un signe non spécifique fréquent qui peut être associé ou non à des pathologies diverses d'origine centrale ou neuro musculaire. Le tonus se définit par l'état de tension du muscle en dehors de toute contraction volontaire.
Plus spécifiquement, l'hypotonie labiale se caractérise par une diminution de la force musculaire oro-faciale exercée par les lèvres sur le complexe ostéo-dentaire. Cette incontinence des lèvres va entrainer une variation de pression jugale et linguale et peut être à l'origine de répercussions multiples : trouble articulaire et phonatoire, prognathie, langue basse, respiration buccale, trouble de la succion-déglutition, bavage
Dans notre pratique, l'examen clinique est primordial et permet de cibler spécifiquement le(s) déficit(s) de croissance, les hypo ou hypertonies musculaires et/ou déficience(s) neurologique(s).
Par la suite, par l'activation des boucles sensorimotrices nous allons chercher à créer un équilibre entre les muscles orojugaux et les muscles lingaux et ainsi obtenir une compétence labiale.
Actuellement, tant à l'hôpital qu'en privé, la prise en charge des troubles dentofaciaux est pluridisciplinaire et l'ostéopathie y a toute sa place

Publicité

Bulletin d'abonnement

abonnement mai16a

Calendrier Formation

Mars 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 1114 invités et un membre en ligne

Recevez notre newsletter

captcha 
Aller au haut