Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

puzzle
fotolia 47278801
legislation
fotolia_47482661

Tribune libre suite à la publication des décrets de 2007

- « LÉGITIMITÉ, vous avez dit légitimité ? » Michel FISCHER (17 mai 2007)
- « Hier…Aujourd’hui … Demain ! » Michel FISCHER  DO (16 avril 2007)
- Appel pour la création d'une Coordination nationale de défense de l'ostéopathie, Jean-Claude PORAS

- NAÏF, Eric Pihier,ancien VP du Ca du ROF.


« LÉGITIMITÉ, vous avez dit légitimité ? » (17 mai 2007)

Michel FISCHER

D’aucunes associations semblent croire qu’elles sont encore les « seules » habilitées à représenter les Ostéopathes !

Ce fut vrai le temps des concertations organisées par le Ministère, afin de trouver un consensus à propos des Décrets…

Aujourd’hui, après la parution des fameux décrets, dont il est difficile de se réjouir, tous les groupes d’Ostéopathes retrouvent autant de légitimité que leur en confèrent leurs adhérents, et personne ne peut se prévaloir d’une quelconque « priorité » ou « validité » particulières.

D’ailleurs, à partir du moment ou une profession (peut être un « titre professionnel » ?), est reconnue, seuls les syndicats dûment constitués peuvent, pourront prétendre réellement  représenter leurs adhérents. Les associations professionnelles garderont les droits et devoirs de toute association, ni plus ni moins !

Il est d’ailleurs clair que les « syndicats » d’avant les décrets n’étaient  en réalité que des associations loi 1901 puisque ne représentant pas de professionnels reconnus…

Alors il s’agira, pour les Ostéopathes de France, de choisir leur appartenance syndicale, ou associative, à partir du moment où ils seront inscrits et autorisés à exercer.

Les associations dites « représentatives » AVANT les décrets, n’ont pas obtenu de bons résultats, même si l’on admet les difficultés de la tâche qui leur a été confiée.

Ceci est lié en particulier à leur totale incapacité à s’unir dans une période cruciale, c’est coupable et irresponsable. La sanction comme en sport doit être le rejet pur et simple par les adhérents.

Il est encore clair que cette notoire insuffisance se poursuit allègrement : les actions récentes en « annulation » se sont effectuées en ordre dispersé… et cela se poursuit, toujours en désordre, quoi de plus affligeant ?

Alors, oui, il faut que les Ostéopathes de France renouvellent leurs instances représentatives, pour préparer le combat suivant, qui sera dur et probablement long !

Les vieilles structures d’hier, sont inefficaces, sclérosées par les ambitions personnelles voire les intérêts sous jacents. Il faut en changer, c’est la règle.

Ostéopathes de France, comme en politique, c’est vous qui avez le pouvoir d’élire, d’adhérer, de vous rassembler…de prendre votre destin en main.

LE FEREZ VOUS ? JE VOUS LE SOUHAITE.

Michel Fischer DO

Publicité

Votre publicité ici

site pub1

Les Revues

Nous avons 1679 invités et aucun membre en ligne

Congrès & conférences

Abonnez-vous

abonnement juin17

Nos partenaires

tutosteopathia osteokompass

Calendrier Formation

Septembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

Recevez notre newsletter

captcha 
Aller au haut